logo site

Logo responsive

logo site

ABM Énergie Conseil - Spécialistes du conseil énergétique et environnemental

mardi, 24 octobre 2017 12:44

Batiactu: Le Ministre Jacques MEZARD répond au sujet de la future RE2018/2020

Voici un extrait d'une interview de Jacques MEZARD réalisée le 18 Octobre 2017 pour Batiactu. La RE2018 n'est peut être pas si "enterrée" que cela...

Batiactu : Une nouvelle réglementation thermique et environnementale est prévue pour 2020, avec des premiers éléments censés arriver dès 2018. Où en est-on dans l'expérimentation du label énergie carbone (E+C-) ?
Jacques Mézard : C'est une expérimentation qui est en cours et que l'on ne remettra pas en cause. D'une manière générale, il n'est pas dans notre intention de remettre systématiquement en cause les politiques menées par nos prédécesseurs. Il y a des choses qui ont bien fonctionné. Nous sommes en train de faire le bilan de toutes les mesures prises, de tous les processus lancés. La loi sur la transition énergétique prévoit une entrée en vigueur de la future réglementation environnementale du bâtiment en 2018 : nous verrons si le retour d'expérience le permet. L'enjeu, c'est de trouver des solutions technico-économiques efficaces pour permettre à la construction de continuer à se développer pour répondre aux enjeux écologiques mais aussi du logement pour tous : toute évolution réglementaire doit donc s'opérer dans cet équilibre. Beaucoup de gens sont mal logés et attendent des logements neufs performants et abordables. Dans le champ de la rénovation énergétique, des efforts seront faits sur les bâtiments publics dont certains sont de véritables gisements d'économies d'énergies. D'une part pour montrer l'exemple, d'autre part pour faire des économies sur les budgets de l'Etat et des collectivités locales. Cela générera aussi pas mal de travaux, car de nombreux bâtiments publics remontent aux années 60-70, et ils sont sans doute proches du statut de "passoires thermiques". C'est une vraie ressource de travaux, et 2,5 milliards d'euros seront consacrés à la rénovation thermique et à l'efficacité énergétique des bâtiments des collectivités dans le grand plan d'investissement, via la Caisse des dépôts. Le plan climat fixe l'objectif de la rénovation de toutes les passoires thermiques habitées par des propriétaires occupants en 10 ans : par le grand plan d'investissement, 1,2 milliards d'euros seront consacrés au budget de l'agence de l'amélioration de l'habitat (Anah) ; 3 milliards d'euros seront consacrés sur le quinquennat à la rénovation thermique des logements sociaux. Ces financements permettront des actions concrètes dès 2018.

Newsletter

Inscrivez votre email et soyez le premier à être informé
de nos dernières actus, réalisations, …

NEC

NRJdiags

acousticontrol

pmb